Vous vous questionnez sur les habitudes de votre chien ou votre chat ? Vous cherchez à mieux le comprendre ? Le Pet Tracker est là pour vous montrer tous ses secrets. Il vous permet même de prévenir de potentielles maladies chez vos animaux !

Chez Invoxia, nous avons à cœur de protéger tout ce qui vous est cher. C’est pourquoi nous avons conçu un tracker capable de mesurer les indicateurs de santé et d’activité de votre chien ou de votre chat. Identifiez des risques de maladies, des coups de fatigue ou de stress chez vos animaux. Soyez enfin en mesure de vous assurer de leur bonne santé sur le long terme !

Certaines races de chien et de chat sont particulièrement sujettes à diverses pathologies. Et les indicateurs du Pet Tracker peuvent aider à les identifier.

Les races de chien les plus susceptibles d’être malade

D’après Toutou Pour Le Chien, les races de chiens les plus populaires sont malheureusement aussi les plus à risque. Quelles sont les races de chiens les plus susceptibles d’avoir des maladies, et de quels types de maladies parle-t-on ?

Le Golden Retriever

Le Golden Retriever est une race de chien qui a tendance à être sujette au diabète, à des calculs urinaires et à des dysplasie de la hanche et du coude. La dysplasie a notamment pour conséquence de réduire la mobilité en raison de douleurs et de boitements de l’animal.

Le Beagle

Le Beagle, malgré sa robustesse, est prédisposé à un certain nombre de maladies comme l’épilepsie ou la narcolepsie. La narcolepsie réduit l’activité du chien puisqu’elle provoque des phases d’endormissement à des moments inhabituels. Le Beagle est également sensible au diabète, ce qui lui provoquera une plus grande soif et un plus grand appétit.

Le Bouvier Bernois

À l’image du Golden Retriever, le Bouvier Bernois est sujet à des insuffisances rénales et des dysplasie de la hanche, du coude et de l’épaule, qui l’empêchent de se déplacer correctement.

Le Schnauzer nain

Le Schnauzer nain est une race de chien particulièrement sensible et peureuse. Il a tendance à développer beaucoup plus facilement des formes de dépression comparée à d’autres races. Ces dépressions peuvent se caractériser par une absence d’activité de l’animal, et une peur constante. C’est également une race de chien qui fait plus d’allergies.

Le Border Collie 

Bien que puissant, le Border Collie a tendance à développer des dysplasie de la hanche ce qui altère sa motricité. Il est également sensible aux crises d’épilepsie, ou encore à certains médicaments qu’il supporte mal. Cela peut notamment se manifester par des vomissements.

Labrador 

Le labrador est enclin à développer du diabète, et des dermatites de léchage. Ces dermatites sont des sortes de plaques rouges qui provoquent des lésions sur la peau, dues en général à un léchage excessif. Il peut également développer plus facilement de la narcolepsie (troubles du sommeil), de l’épilepsie, ou des maladies rénales.

Les races de chats les plus susceptibles d’être malade

Si de nombreuses races de chiens sont susceptibles d’avoir telle ou telle pathologie, les chats ne sont pas en reste. Voici les principales races et maladies concernant nos petits félins :

Le Persan

Selon CHV Frégis, le Persan est une race de chat sensible aux infections rénales, aux maladies digestives ou encore à des maladies nerveuses. Ces maladies auront tendance à impacter son alimentation et ses activités physiques.

Le Siamois

Le Siamois est une race de chat qui est sujette à des problèmes gastro-intestinaux et à des problèmes cardiaques fréquents. Ces problèmes risquent d’impacter son alimentation. (ZooPlus)

Le Sphynx

Selon Anicura, le Sphynx a surtout tendance à faire des infections cutanées, en particulier car il ne possède pas de poils. Cette particularité provoque plus d’allergies. C’est également une race de chat qui a tendance à mal réguler sa température de corps. Alors n’hésitez pas à l’équiper d’un petit pull pour éviter les coups de froid!

Le Savannah

Dû à sa résistance, le Savannah est une race de chat qui a énormément besoin de se dépenser. C’est donc une race de chat plus sensible à la dépression si elle ne se défoule pas assez au cours de la journée. (Croquetteland)

Comme pour les humains, les maladies chez les animaux ne sont pas rares. Des changements brutaux d’habitudes peuvent donc permettre d’alerter sur leur état de santé. 

Le Pet Tracker Invoxia mesure l’activité de vos animaux et prévient les maladies

Et cela tombe bien, c’est exactement le but du Pet Tracker ! Ce boîtier compact fait appel à l’intelligence artificielle pour mesurer tout un éventail d’indicateurs, aussi bien concernant la santé que la routine quotidienne de vos boules de poils.

Grâce au Pet Tracker vous pourrez enfin découvrir ses lieux préférés, son territoire, ce qu’il fait la journée lorsque vous êtes au travail, ou la nuit lorsque vous dormez.

Tous les indicateurs du Pet Tracker

Depuis l’application Invoxia, observez ses habitudes à tout moment grâce aux données suivantes :

  • Temps de marche: Le temps qu’il passe à marcher dans la journée
  • Temps de course: Le temps qu’il passe à courir dans la journée
  • Sa distance totale parcourue: Avec toutes les activités qu’il pratique, combien de Km a-t-il parcouru ?
  • Son indice de repos: calculé en fonction du taux d’immobilité de votre chien entre 1h et 5h du matin, afin de vous renseigner sur la qualité de son sommeil
  • Son temps total de repos: particulièrement adapté aux chats qui dorment de manière étalée sur la journée
  • Temps de jeu: Le temps qu’il passe à jouer dans la journée
  • Ses repas: Combien de fois votre animal mange par jour (pour éviter de lui donner trop à manger ou pas assez)
  • Ses lieux de promenade: pour connaître les endroits favoris de votre animal
  • Sa fréquence de grattages: Si votre animal se gratte plus que d’habitude, ce qui peut par exemple  prévenir une infestation de puces
  • Sa fréquence d’aboiements: Si votre chien a tendance à plus aboyer que d’habitude, cela peut par exemple refléter un stress. maladies animaux

Le Pet Tracker est la plus petite balise GPS pour animaux. Il pèse seulement 15g et s’attache facilement au collier de votre chat ou de votre chien. De cette manière, il s’adapte à toutes les tailles d’animaux, sans les gêner. Étanche, le Pet Tracker est également équipé d’un suivi de zone GPS (entre 5 et 80 m) et d’un radar de proximité chaud/froid pour vous aider sur les derniers mètres. Grâce à l’alerte de clôture virtuelle (sortie de zone), vous serez notifié si votre chat ou votre chien s’éloigne trop.

Soyez alerté en cas de risques potentiels grâce au Pet Tracker

Malgré tout, le Pet Tracker ne permet pas à lui tout seul de garantir que votre animal à telle ou telle maladie. Ses indicateurs vous permettent de visualiser et détecter toute augmentation ou diminution d’activité, pour être en mesure de réagir et d’en parler avec votre vétérinaire. Le journal d’activité du Pet Tracker lui apportera d’ailleurs une vue globale sur l’évolution des différents indicateurs de votre animal dans le temps, ce qui l’aidera à établir un diagnostic.

Les maladies d’animaux courantes et les pistes pour les identifier

Afin d’illustrer nos propos et selon le Centre Hospitalier Vétérinaire Frégis, voici une liste non exhaustive des différentes maladies que le Pet Tracker peut aider à détecter. Pour rappel, le Pet Tracker seul ne permettra pas d’affirmer qu’un changement d’activité correspond forcément à une des pathologies listées ci-dessous. Les indicateurs mis en avant pour chaque maladie pourront vous alerter sur un risque potentiel, qu’il faudra ensuite faire confirmer par un vétérinaire via des analyses plus poussées.

Le diabète:

Chez l’animal, le diabète se caractérise par une augmentation du taux de sucre dans le sang.  Cette augmentation provoque une hyperglycémie. Il existe plusieurs types de diabète, mais les différents symptômes restent les mêmes. Le diabète se caractérise par une augmentation de la soif, de la faim, ou des urines produites. Certaines races de chien sont plus disposées à cette pathologie (Beagle, Cairn terrier, Caniche, Keeshond, Pinscher nain, Teckel, ou encore Terrier australien).

Indicateur clé : temps de repas (en vous basant sur les normes indiquées par votre vétérinaire)

L’insuffisance rénale

L’insuffisance rénale chez le chien et le chat est une des formes les plus fréquentes de maladie rénale. Elle est provoquée par une infection bactérienne, mais qui reste souvent difficile à identifier. Lors de lésions rénales irréversibles, aucun traitement ne peut soigner l’animal. Cependant les signes cliniques peuvent être améliorés et la progression de la maladie peut être freinée grâce à un traitement. Plus l’animal est âgé, plus il a tendance à développer des insuffisances rénales. Néanmoins, certaines races y sont prédisposées, comme le Bouvier Bernois chez les chiens et le Persan chez les chats. On retrouve comme signes cliniques distinctifs: une augmentation de la soif, une diminution de l’appétit, un abattement de l’animal (donc une baisse de l’activité physique), voire des vomissements et une perte de poids.

Indicateurs clés : temps de repas, temps de course, temps de repos

Narcolepsie:

La narcolepsie chez les animaux se manifeste par des phases d’endormissement aléatoires. Ces phases apparaissent à des moments inhabituels, par exemple lors d’une activité physique. Les races de chien les plus sujettes à la narcolepsie sont le Teckel et le Labrador. En revanche, aucune race de chat n’y est particulièrement prédisposée.

Indicateurs clés: Temps de repos, temps de course

L’intoxication:

Chez le chien et le chat, plusieurs aliments peuvent être à la base de l’intoxication, comme le noyau d’avocat ou le chocolat. Les symptômes d’une intoxication sont le plus souvent des troubles digestifs, voire des vomissements. Cela implique parfois un abattement et une fatigue de l’animal, mais aussi des difficultés respiratoires et des troubles cardio-vasculaires. Une hospitalisation est souvent nécessaire, car l’intoxication est mortelle chez les animaux, et doit être prise en charge rapidement.

Indicateurs clés: Temps de course, temps de repos, temps de repas

Boulimie:

La boulimie se caractérise par une faim excessive avec une absence de sensation de satiété. La boulimie peut être expliquée par des problèmes métaboliques comme le diabète. Sinon, par un trouble du comportement, comme l’anxiété ou l’hyper-activité. En effet, selon Santévet, 40% des cas de boulimie sont liés au stress de l’animal.

Indicateur clé: Temps de repas

La dépression

La dépression chez le chien ou le chat est, comme chez l’être humain, un état très handicapant pour sa vie sociale et son bien-être. Il se manifeste notamment par une perte d’activité, un refus des jeux et des interactions, des crises d’agitation motrice. Sont aussi à noter une baisse de l’appétit et un sommeil discontinu, avec insomnies et réveils en sursaut.

Indicateurs clés: Temps d’activité, temps de repas, temps de repos

Allergies cutanées

Chez les animaux, les maladies de type allergiques se manifestent par des démangeaisons et des inflammations de la peau. Il existe deux types d’allergies:

  • Les allergies environnementales, comme le pollen ou la pollution
  • Les allergies alimentaires

Dans les deux cas, les symptômes sont des démangeaisons au niveau des oreilles, des aisselles, et de l’aine. L’animal peut se gratter, se mordre, se mordiller ou encore se lécher plus fréquemment que d’habitude. (Anicura)

Indicateur clé: Grattages 

 

Vous souhaitez savoir si l’environnement de votre animal peut changer ses habitudes ? Consultez notre enquête sur ce que vos animaux avaient à vous dire pendant le confinement, et découvrez à quel point son environnement peut impacter sa santé physique et mentale !

Et pour en savoir plus sur nos Trackers GPS et leur technologie, consultez nos articles autour du Edge Computing et des Réseaux Basses Consommations !

Alexandre

Alexandre

Passionné aussi bien par le football que par l'écriture ou la création de contenu, Alexandre reste tout-de-même plus à l'aise avec le maniement des mots qu'avec celui du ballon rond.

Leave a Reply