Ce n’est un secret pour personne, la longue période de confinement que nous avons connue n’a pas été la plus agréable à vivre ni la plus reposante. Si c’est généralement vrai pour nous, les humains, le confinement aura tout de même permis aux chiens et chats de tirer profit de la situation pour passer plus de temps en famille.

Contrairement à nous, nos amis à poils semblent effectivement avoir apprécié cette parenthèse de 2 mois. Logique, puisqu’ils se sont retrouvés du jour au lendemain à vivre 24h/24, 7j/7 avec leurs maîtres.ses.

Et comme chez Invoxia, les propriétaires d’animaux sont légions, on s’est vite aperçu que notre présence continue influait sur leur comportement et leurs habitudes. Nous avons donc réalisé une étude à l’aide du Pet Tracker Invoxia, en se basant sur ses fonctionnalités de suivi d’activité et de santé animale boostées à l’intelligence artificielle, afin de mieux comprendre l’impact du confinement sur vos chiens et chats.

Nous avons alors pu analyser et comparer les différents indicateurs mesurés par le Pet Tracker (fréquence des grattages et des aboiements, temps de repos et de promenade…) avant et pendant le confinement généralisé. Sans surprise, nos impressions se sont très vite confirmées… Découvrez le compte rendu de notre étude.

Les chiens lors du confinement : maîtres des promenades et des câlins

À première vue, on aurait pu penser que l’interdiction de déplacement sur l’ensemble du territoire aurait freiné les sorties du domicile, et donc les promenades. Mais ça, c’était sans compter sur la possibilité de s’offrir des sorties bonus avec son chien comme alibi ! Au lieu de diminuer, les promenades ont au contraire augmenté de 40%.

“Attention, chien méchant !”. C’est ce qu’on avait l’habitude de voir sur les portes de nos maisons avant le confinement. Mais avec 43% de gratouilles quotidiennes en plus depuis, difficile de penser qu’ils le sont toujours… De toutous, ils seraient plutôt devenus de véritables doudous, et ce pour leur plus grand bonheur.

Plus de promenades et plus de câlins, cela ne peut faire que du bien au moral ! Ainsi, on note par la même occasion une baisse des aboiements de l’ordre de 15% par jour en moyenne, signe que le stress et l’anxiété de séparation des chiens ont clairement diminué pendant le confinement.

Les chats lors du confinement : rois de la sieste et du jeu

De leur côté, les chats ont également vu leurs habitudes modifiées pendant le confinement. Enfin, pas exactement toutes, puisque leur temps de repos est lui resté inchangé. Autrement dit, ils ont clairement préféré continuer à faire la sieste alors que vous étiez là, avec eux, toute la journée. Quelle ingratitude ! 

Mis à part leur temps de repos, le confinement a tout de même eu un impact sur les habitudes des chats. À l’image des chiens, le nombre de gratouilles reçues a par exemple clairement augmenté, à raison de 58% de câlins quotidiens en plus. Ingrats, oui, mais on les aime quand même !

Pour finir, il est intéressant de noter que même si leur temps de repos est resté le même, leur activité quotidienne (jeux, marche, course…) a elle augmenté de 33% pendant le confinement. Preuve que s’ils sont toujours aussi fainéants, votre présence leur aura tout-de-même été bénéfique !

Et pour en savoir plus sur nos Trackers GPS et leur technologie, consultez nos articles autour du Edge Computing et des Réseaux Basses Consommations !

Alexandre

Alexandre

Passionné aussi bien par le football que par la rédaction et la création de contenu, Alexandre reste pour autant plus à l’aise dans le maniement des mots que dans celui du ballon rond !

Leave a Reply