Vols de voitures et de vélos en 2021 : Statistiques et nouvelles tendances

Le crime ne connaît pas de répit pour les voitures et les deux-roues ! Après une légère baisse des vols de véhicules durant la pandémie de coronavirus, il semblerait que les voleurs aient repris de la vigueur en 2021. En effet, ces derniers doivent à présent rattraper le temps perdu durant les multiples vagues épidémiques ! Vous souhaitez en savoir plus sur les derniers chiffres concernant les vols de voitures et de vélos en 2021 ? Découvrez tout de suite les statistiques et les nouvelles tendances qui nous ont marqué à ce sujet.

Vols de voitures en 2021 : ce qu’il faut retenir

Les 5 véhicules les plus volés sur le territoire français

Les dernières statistiques, récoltées par AutoPlus, indiquent que les voitures les plus convoitées par les malfrats en France en 2021 sont… des voitures françaises ! Ainsi, parmi les modèles les plus volés, l’on retrouve par ordre décroissant :

  1. DS 7 Crossback
  2. Renault Mégane RS
  3. Renault Clio 4
  4. Renault Mégane 4
  5. Smart Fortwo

Fait intéressant : en 2019, la DS 7 Crossback figurait à la 37ᵉ position de ce classement. À contrario, la Smart Fortwo est passée de la première à la cinquième place du podium cette année.

Les vols de voitures en Europe

En Allemagne, plus de 10 000 vols de voitures ont été signalés durant l’année 2020. Il est intéressant de constater que le top 5 des véhicules les plus dérobés dans ce pays sont des modèles particulièrement onéreux :

  1. Range Rover Velar (à partir de 75 810 euros)
  2. BMW X6 (à partir de 79 800 euros)
  3. Kia Stinger (à partir de 63 390 euros)
  4. Land Rover Range Rover (122 600 euros)
  5. Lexus NX (à partir de 48 990 euros)

Du côté de l’Italie, les véhicules du groupe Fiat sont particulièrement ciblés par les voleurs. Ces petits véhicules sont généralement dérobés pour être ensuite démontés et revendus en pièces détachées. Voici le top 5 italien des voitures volées en 2020 en détail :

  1. Fiat Panda (qui représente 11 % du total des voitures volées avec 66 110 unités dérobées.)
  2. Fiat 500 (6 889 unités)
  3. Fiat Punto (5 252 unités)
  4. Lancia Ypsilon (2 930 unités)
  5. Volkswagen Golf (1 491 unités)

En Grande-Bretagne, la Ford Fiesta prend la première place du podium des voitures les plus volées. Il faut savoir que ce modèle est l’un des véhicules les plus vendus sur le territoire britannique depuis une douzaine d’années. L’on y retrouve également des véhicules coûteux comme le SUV Land Rover ou la BMW série 3. Voici le top 5 britannique des véhicules les plus dérobés :

  1. Ford Fiesta
  2. Land Rover Range Rover
  3. Volkswagen Golf 
  4. Ford Focus
  5. BMW Série 3

Les 5 voitures les plus volées en Amérique du Nord

Aux États-Unis, les voitures des constructeurs américains et japonais ont la cote. Effectivement, les cinq modèles de véhicules les plus volés de l’autre côté de l’Atlantique sont :

  1. Nissan Altima
  2. Ford Fusion
  3. Ford F-150
  4. Toyota Corolla
  5. Chevrolet Impala

Les Canadiens, quant à eux, ont observé une légère hausse de 1 % des vols de véhicules, soit environ 80 000 voitures dérobées en 2021. Sur le territoire québécois, on a même décompté près de 14 vols de voitures par jour. D’ailleurs, le palmarès des cinq modèles les plus volés au Québec est :

  1. Honda CR-V 2018
  2. Ford Série F 2019
  3. Lexus NX 2019
  4. Honda Civic 2019
  5. Toyota Highlander 2019

Le mouse-jacking : la technique à la mode pour les vols de voitures

Le mouse-jacking, aussi appelé « vol à la souris », est une pratique de plus en plus utilisée par les voleurs de voitures. Il faut savoir que cette technique ne touche pas tous les véhicules. En effet, elle cible précisément les modèles de voitures équipés d’électronique dont les failles technologiques représentent un véritable point faible. 

Pour pirater le système d’ouverture des portes et/ou de démarrage, les voleurs utilisent généralement un brouilleur d’ondes, un logiciel d’encodage ou bien encore de fausses cartes. En quelques minutes seulement, cette technique permet au voleur de s’emparer d’un véhicule sans laisser la moindre trace d’effraction ! En France, ce mode opératoire représenterait près de 75 % des vols recensés et il ne cesse d’augmenter depuis ces dernières années.

Les Apple AirTags au service des voleurs de voitures ?

L’Apple AirTag est un tout petit traceur, d’environ trois centimètres de diamètre, développé par la marque Apple. Vous ne connaissez pas sa fonction ? Cet objet a été conçu pour retrouver vos objets perdus. Par exemple, si vous égarez souvent vos clés, vous pouvez fixer un Apple AirTag à votre trousseau, puis faire appel à l’application Apple lorsque vous ne savez plus où vous les avez laissées. C’est donc un accessoire extrêmement utile et pratique au quotidien. Sauf que la police canadienne soupçonne à présent les voleurs de l’utiliser à leurs fins. Le comble de l’arroseur arrosé en quelque sorte !

Effectivement, certains malfrats ont eu l’idée de fixer des AirTags sur les véhicules haut de gamme qu’ils convoitaient. Une fois mis en place, ils n’ont eu plus qu’à les suivre directement au domicile de leurs propriétaires grâce à l’application de la marque à la pomme. Cela leur permettait ainsi d’effectuer leur larcin discrètement et calmement dans les allées résidentielles peu fréquentées la nuit et d’éviter d’agir en pleine rue. Les services de police canadiens s’attendent d’ailleurs à une hausse des vols de voitures liés à cet accessoire spécifique.

À la lecture de ceci, vous vous demandez peut-être quelles sont les différences entre un AirTag et un traceur GPS ? Faisons un point à l’aide de cinq critères :

  1. Utilisation : l’AirTag protège contre la perte d’objets tandis que le traceur lutte contre les vols.
  2. Localisation : l’AirTag détermine sa position grâce aux appareils Apple à proximité, là où le tracker GPS Invoxia ne dépend d’aucun appareil pour identifier sa localisation.
  3. Type d’objet : l’AirTag permet de retrouver des petits objets du quotidien, le plus souvent immobiles, tandis que le traceur est capable de suivre tout type d’objet en mouvement, sans limite de distance.
  4. Technologie : l’AirTag s’appuie sur les réseaux Bluetooth et Mesh, alors que le traceur Invoxia utilise les technologies bluetooth, wifi ou GPS (selon le contexte) pour se localiser, et les réseaux basse consommation pour communiquer sa position.
  5. Fonctionnement : l’AirTag fonctionne uniquement avec le système d’exploitation Apple tandis que les trackers GPS Invoxia sont compatibles sur iOS et Android.

Un intérêt fort pour les pièces détachées

La pandémie mondiale de COVID-19 a eu pour effet de causer une pénurie de matière première. Par effet boule de neige, cette dernière a aussi engendré des hausses de prix. Or, le secteur de l’automobile est toujours en demande perpétuelle de pièces détachées. Une aubaine pour les receleurs, car ces pièces onéreuses et non disponibles sur le marché se revendent sans trop de difficultés auprès des professionnels peu scrupuleux.

Tout savoir sur les vols de vélos en 2021

Vols de vélos : des chiffres qui donnent le tournis

Le vélo est un moyen de transport au quotidien qui a la cote… Malheureusement, les voleurs l’ont bien compris et cela s’en ressent sur les chiffres. En France, on compte plus de 400 000 bicyclettes dérobées chaque année. D’ailleurs, 80 000 cyclistes finissent par renoncer à faire du vélo chaque année à cause de ce fléau. 

Les résultats sont tout aussi vertigineux en Europe. Sur le vieux continent, on dénombre près de 2,9 millions vols de vélos. Cela représente tout de même une moyenne de 331 vélos volées à chaque heure de la journée !

Du côté de la Chine, les chiffres sont mirobolants. Rien d’étonnant quand on sait que le pays compte 470 millions de vélos. Malheureusement, quatre millions d’entre eux sont volés chaque année, ce qui correspond à sept bicyclettes par minute ! Et les vélos électriques ne sont pas épargnés puisqu’ils représentent 700 000 des modèles dérobés.

En outre atlantique, le fléau est tel que des livreurs new-yorkais ont pris la décision de s’organiser pour riposter contre les vols de vélos. Ces professionnels de la livraison à deux-roues se retrouvent sur un groupe WhatsApp dédié appelé « Delivery Boys United ». Ils peuvent ainsi s’entraider et, quand cela est possible, retrouver leur véhicule de travail.

Les vélos électriques attisent la convoitise

Les vélos électriques, aussi connus sous le nom de « vélos à assistance électrique » ou « VAE », séduisent de plus en plus les Français. Vous en doutez ? En 2020, 514 000 vélos à assistance électrique ont été vendus contre 15 000 unités en 2008. Par ailleurs, la CONEBI (Confederation Of the European Bicycle Industry) estime que les ventes de VAE en Europe devraient passer de 3,6 millions unités en 2019 à 11 millions en 2025 !

Il est vrai que ce type de vélo ne manque pas d’atouts. Avec lui, vous pouvez réussir à pédaler durant des heures sans (trop) vous fatiguer. Mais le vélo électrique est un modèle onéreux (prix moyen aux alentours de 2 079 euros) ce qui attise la convoitise et les voleurs ! À Paris, les vols de vélos électriques ne cessent d’augmenter : en 2015, un vélo sur dix volé était électrique alors qu’en 2020, le ratio s’élevait à un sur cinq !

Des réseaux de voleurs de plus en plus professionnalisés

L’époque des pinces coupantes et autres meuleuses bruyantes est belle et bien finie. Dorénavant, les voleurs de vélos travaillent de manière beaucoup plus professionnelle et organisée. Les vélos, qu’ils soient mécaniques ou à assistance électrique, peuvent rapporter gros et ces derniers l’ont bien compris. 

À présent, les voleurs sont capables de crocheter les serrures des antivols en seulement quelques secondes dans la plus grande discrétion. D’ailleurs, nombreux sont les propriétaires de vélos qui se sont retrouvés désemparés un beau matin en constatant la disparition de leur deux-roues qui était pourtant en sécurité dans leur cour d’immeuble. C’est un fait : la mise en place d’un ou plusieurs antivols de qualité ne suffit plus pour dissuader complètement les voleurs.

La marquage de vélo obligatoire

Depuis janvier 2021, le marquage est obligatoire pour les vélos neufs. Cette identification permet d’identifier votre vélo grâce à un numéro unique. Cette obligation s’est également étendue depuis juillet 2021 aux vélos électriques et aux deux-roues d’occasions vendus par des commerçants. Le marquage de votre deux-roues peut être réalisé sous trois formes différentes :

  • Gravure
  • Injection de résine
  • Étiquette inviolable

Le bénéfice du marquage est double pour les propriétaires de vélo. Tout d’abord, cette marque visible va avoir pour effet de dissuader les malfaiteurs de dérober votre véhicule. Pourquoi ? Parce que l’identification ajoute une difficulté supplémentaire à la revente. De plus, si vous vous faites dérober votre vélo malgré toutes vos précautions, le marquage augmente considérablement vos chances de retrouver votre deux-roues.

Vous doutez de son efficacité ? En Allemagne où le marquage existe depuis plus de dix ans, le taux de restitution d’un vélo volé est de 40%. En France, ce dernier s’élève à seulement 3%. Autant dire que la différence est des plus probantes !

Le traceur GPS : une solution supplémentaire pour protéger son véhicule contre les vols

Avoir constamment un œil sur son vélo ou sur sa voiture, c’est compliqué, voire tout bonnement impossible. Et ce, d’autant plus lorsque vous stationnez votre véhicule en extérieur, dans un garage ou dans un parking souterrain. Ceci dit, même si personne n’est à l’abri d’un vol, il est tout à fait possible d’en diminuer le risque. La mise en place d’un traceur GPS sur votre véhicule répond tout à fait au besoin de sécurité complémentaire recherché par les propriétaires de voiture, de moto et de vélo.

En effet, cet objet connecté a la particularité de vous prévenir au moindre mouvement suspect de votre véhicule, directement sur votre smartphone via l’application Invoxia GPS. Il complète donc les mesures préventives déjà mises en place comme l’antivol ou le bloque volant. Alors bien sûr, il est possible que des personnes mal intentionnées réussissent tant bien que mal à dérober votre voiture ou bicyclette (le risque 0 n’existe malheureusement pas). Néanmoins, il vous avertira en temps réel dès qu’il détectera un déplacement suspicieux : de quoi réagir instantanément malgré le malencontreux évènement.

Les trackers GPS pour voitures, motos et scooters se glissent en un seul geste dans la boîte à gants ou dans le coffre de votre véhicule. C’est ce qu’a fait l’un de nos utilisateurs en complément de son bloc volant et de son antivol frein à main. Victime d’un vol de voiture malgré toutes ces protections, il a pu retrouver son véhicule en moins de 12 h grâce à son traceur Invoxia. D’ailleurs, vous ne le saviez peut-être pas, mais nos équipes assistent aussi régulièrement la police durant leurs investigations. Un vrai renfort additionnel pour vous permettre de retrouver rapidement votre véhicule.

Il existe également des traceurs GPS conçus tout spécialement pour les vélos, comme le bike tracker d’Invoxia. Ces modèles sont à la fois compacts et robustes tout en restant ultra légers. Ils ont l’avantage de se confondre avec la structure de votre véhicule ce qui vous permet de surveiller votre vélo en toute discrétion.

Et vous ? Avez-vous déjà subi des vols de voitures ou vous a-t-on déjà dérobé votre vélo ? Qu’avez-vous mis en place pour sécuriser votre véhicule suite à cet incident ? Partagez votre expérience avec nous en commentaire. Et si vous souhaitez en savoir plus sur nos traceurs GPS, rendez-vous dès maintenant sur notre site pour découvrir tous nos modèles de trackers ainsi que leurs utilisations insolites approuvées par nos utilisateurs.

Alexandre

Alexandre

Passionné aussi bien par le football que par l'écriture ou la création de contenu, Alexandre reste tout-de-même plus à l'aise avec le maniement des mots qu'avec celui du ballon rond.

Leave a Reply